La Voix du Nord | Publié le 16/11/2012    

 

Après les planches, une jeune comédienne réalise son premier court-métrage

L'association des Blouses roses pourrait les taxer de plagiat! Mais il s'agit des figurantes du premier court- métrage réalisé par Julie Chaubard, comédienne et metteur en scène de théâtre plus habituée des planches que des décors naturels. Hier, elle et son équipe étaient sur les routes flamandes autour de Nieppe pour le tournage d'une partie du premier court-métrage de la comédienne. PAR CÉDRIC GOUT

PRESSE

Screen Shot 2021-04-17 at 23.26.08.png

Femmes. Autoportraits. Avec et sans histoire est le titre du premier court-métrage réalisé par Julie Chaubard, d'après un de ses scénarios qui a été présélectionné au festival de courts d'Aubagne en 2010. C'est l'histoire de 7 femmes d'âges différents, traversées par des questionnements d'ordre existentiel. Chaque femme sera habillée dans une couleur différente , nous a indiqué la jeune réalisatrice hier midi lors d'une pause-déjeuner à Steenwerck. Les couleurs symbolisent leur axe de parole. Les femmes habillées de rose ont peur de vieillir, peur de la mort. D'autres couleurs symboliseront la peur de s'engager, le besoin de s'isoler, l'enfance... C'est un film avec beaucoup de texte, de face-caméra qu'on voit peu dans les films en général, mais qui fait sentir que je viens du théâtre. Julie Chaubard quitte en effet la chaleur des planches pour plonger dans le grand bain de la réalisation. Avec tout ce que cela comporte de grisant, mais aussi de stressant.

Pour le côté grisant, elle a eu la chance de rencontrer un chef opérateur connu dans le métier. Stéphane Degnieau a aimé le scénario et son nom a suffi à faire venir d'autres techniciens qui, tous, ont décidé de travailler bénévolement sur le projet. Le côté stressant c'est que le budget du court-métrage est ric-rac. Le budget est de 8 000 E, obtenu grâce au CRRAV*. C'est très peu. On tourne pendant quinze jours, il faut louer le matériel, les véhicules, faire manger l'équipe, on est une trentaine, bref, j'ai mis aussi de ma poche malgré le lancement d'une collecte sur Internet.

Le dispositif Defi jeunes permettait de doubler des aides pour ce type de projet mais il a été supprimé en 2010. Donc, Julie Chaubard fait selon ses moyens.